RENSEIGNER.COM

Peut-on obtenir un crédit immobilier avec les minimas sociaux ?

Article publié , mis à jour . Par .

Obtenir un crédit immobilier lorsqu'on vit avec les minimas sociaux est certes très difficile mais pas impossible. Il faut pouvoir respecter divers critères comme disposer d'un apport important couvrant les frais en cas de saisie, ne jamais être à découvert, idéalement avoir des enfants en bas age et disposer d'un cautionnaire. Obtenir un crédit immobilier avec les minimas sociaux c'est possible, mais ça relève quand même de l'impossible.

Pour les personnes vivant avec minimas sociaux, obtenir un crédit immobilier n'est peut-être pas impossible, mais cela relève d'un véritable parcours du combattant. Le demandeur d'un crédit immobilier qui est au RSA, devra respecter un nombre drastique de critères s'il souhaite accéder à la propriété immobilière.

Situation financière du demandeur

Pour une personne travaillant à temps partiel et qui touche le RSA, les chances sont un peu plus élevées. Si le demandeur a un contrat à durée indéterminée, ses chances sont encore meilleures. Si le salaire du demandeur ajouté au RSA est suffisant pour financer le projet immobilier, il ne devrait pas y avoir de problème.

Pour les personnes ne disposant d'aucune activité professionnelle, les choses sont un peu plus compliquées. Elles ne sont pas éligibles à un crédit immobilier, à moins de disposer d'un apport conséquent.

Les aides disponibles

Les pouvoirs publics proposent des aides financières aux personnes et aux ménages qui font un premier achat immobilier. Les personnes au RSA qui respectent cette condition peuvent en bénéficier.

Les personnes qui désirent acheter une résidence principale dans le neuf peuvent bénéficier d'un prêt à taux zéro (PTZ). Elles peuvent aussi bénéficier d'un prêt d'accession sociale (PAS) si leurs revenus n'excèdent pas un certain montant.

Critères pris en compte dans l'analyse du risque

L'un des critères pris en compte est le « reste à vivre », c'est-à-dire le solde qui restera au demandeur après qu'il ait honoré les mensualités relatives au prêt qui lui sera accordé. Si ce solde est insuffisant pour faire face aux dépenses courantes, la demande de prêt sera refusée.

La banque exigera une garantie qui portera sur les biens du demandeur. Ce dernier devra donc faire appel à une agence de caution. Au cas où celle-ci refuse, le demandeur peut se voir proposer une hypothèque par la banque, mais cette option est généralement plus coûteuse. En dernier recours, le bénéficiaire du RSA peut recourir à la caution d'une personne de son entourage.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.