RENSEIGNER.COM

Causes et traitements du mal des transports

Article publié , mis à jour . .

Généralement bénin, le mal des transports, également, appelé cinétose ou cinépathie, désigne une manifestation de troubles caractérisés, entre autres, par des sensations nauséeuses, des vertiges, des maux de tête, qui survient au cours d’un voyage en bateau, en avion, lors d’un déplacement en voiture ou dans un train.

Communément appelé mal de mer, il affecte, particulièrement, les enfants et se manifeste plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Mais, personne n'est à l'abri d'un mal des transports, qui peut être, particulièrement, désagréable.

Causes du mal des transports

Le mal de transport est dû à une discordance entre les informations transmises au cerveau par l'œil et par le vestibule, organe de l'équilibre situé dans l'oreille interne. C'est, donc, un conflit entre la perception visuelle et la perception de l'oreille interne qui induit la cinétose.

En effet, lors d'un déplacement prolongé, lorsque le corps reste pendant un long moment immobile dans un véhicule en mouvement, il y a une stimulation inhabituelle du vestibule : l'oreille interne perçoit rapidement les balancements, les ralentissements, les freinages, les tangages, les accélérations du moyen de transport, les virages dans lesquels la voiture s'engage. L'organe de l'équilibre, situé dans l'oreille interne, transmet ces stimuli au centre de l'équilibre du cerveau, qui ne peut pas les traiter comme il se doit, et ne parvient pas à analyser les informations exactes sur la position du corps ; ce qui créé un déséquilibre, d'où l'apparition des symptômes liés au mal des transports.

Ainsi, un sujet peut souffrir d'une cinétose lorsque les informations transmises au cerveau sont contradictoires. Provoquant alors la libération des neurotransmetteurs (histamine, dopamine, acétylcholine...) qui vont stimuler le centre du vomissement situé dans le mésencéphale, d'où l'apparition des symptômes.

Manifestations du mal des transports

Les personnes affectées par un mal des transports ressentent plusieurs types de symptômes. Les plus fréquents sont : une sensation de malaise, des maux de tête, une somnolence, des sueurs froides, des nausées, une hypersalivation ou une sécrétion abondante de salive, un dégoût des aliments, des vomissements.

D'autres symptômes peuvent, également, apparaître, notamment :

  • une accélération de la respiration
  • des troubles de la coordination motrices
  • une dilatation de la pupille
  • une élévation de la tension ou une chute de la pression artérielle
  • la fatigue

Avec l'évolution du mal de transports, qui peut survenir dans certains cas, ces manifestations cliniques peuvent s'aggraver et provoquer un état syncopal.

Traitement du mal des transports

Il existe plusieurs types de médicaments efficaces dans le cadre de la prise en charge médicale du mal de transport. Les antihistaminiques (le dimenhydrinate, la diphenhydramine, la méclizine et la chlorphéniramine) permettent d'alléger les symptômes du mal des transports, notamment, les risques de nausées et les sensations de malaise. Ils ont pour effet secondaire, une somnolence plus ou moins intense.

L'arsenal thérapeutique comprend également la scopolamine qui peut être administrée par voie transdermique. Ce médicament est un antinaupathique caractérisé par des effets anti-cholinergiques. Il est appliqué derrière une oreille, 6 à 12 heures avant le départ. Il agit au niveau de l'oreille interne, bloque la transmission des informations contradictoires au cerveau et soulage, ainsi, les symptômes révélateurs d'un mal des transports. Il permet, également, de prévenir les nausées et les vomissements associés au mal des transports.

Des alternatives thérapeutiques peuvent être proposées, avec le recours à l'homéopathie ou à la médecine traditionnelle chinoise comme l'acupuncture.

Svp, notez l'article

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.

Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site: