RENSEIGNER.COM

Soigner le mal des transports par la phytothérapie

Article publié , mis à jour . .

Si lors d’un voyage d’un voyage en voiture en train, en bateau ou en avion, vous ressentez un malaise, marqué, entre autres, par des vomissements, des vertiges, des nausées, vous êtes sûrement confrontés à un mal des transports. Pour traiter ce trouble bénin, mais parfois désagréable, vous pouvez avoir recours à des spécialités pharmaceutiques. Mais, il existe des plantes ou des remèdes naturels, particulièrement, efficaces qui permettent de remédier à ce malaise.

La phytothérapie peut, donc, s'avérer grandement utile en cas de mal des transports.

Le gingembre

Le gingembre est une plante qui contient des substances efficaces dans le cadre de la prévention et du traitement du mal des transports. Caractérisés par des effets stimulants, ces composants agissent sur le système digestif et au niveau du système nerveux central en vue de contrôler les nausées, limitant, ainsi les symptômes du mal des transports. L'oléorésine et le gingérol contenus dans le rhizome, sont caractérisés par des vertus antiémétiques.

Ainsi, le rhizome de gingembre frais ou sec, sous forme de poudre, de jus, d'huile essentielle peut être proposé pour traiter ou pour éviter le mal des transports. 250 mg de gingembre, sous forme de poudre, peuvent être absorbés une heure avant le départ ou une tranche fraîche de gingembre épluché peut être mâchée 20 à 30 minutes avant le départ.

Lorsque les symptômes sont manifestes, des petites gorgées d'infusions de gingembre ou une goutte d'huile essentielle permettent d'atténuer ces manifestations cliniques.

La menthe poivrée

La menthe poivrée permet, également, de soulager et de prévenir le mal des transports. Elle combat efficacement les symptômes liés au mal des transports, notamment, les nausées, les étourdissements et les éventuels spasmes digestifs.

Des extraits de cette plante herbacée sont efficaces contre la nausée, tout comme le thé à la menthe poivrée qu'il faut consommer avant le départ. L'huile essentielle peut être utilisée de différentes manières contre le mal de transport. Elle contient du menthol qui, par le biais de son action sur les contractions de l'intestin grêle, permet d'éradiquer les spasmes digestifs et intestinaux, et empêche, de ce fait, la survenue des crampes musculaires et de la nausée.

Pour profiter des effets bénéfiques de cette huile, il suffit de prendre, par voie orale, une goutte dans un peu de miel. Vous pouvez verser deux gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée dans un mouchoir à respirer régulièrement. Les vertus apaisantes et relaxantes de cette huile qui est inhalée permettent de se débarrasser des nausées et de limiter les céphalées.

Le citron

Le citron est caractérisé par des vertus efficaces contre le mal des transports. Il contient de l'acide citrique qui atténue certains symptômes tels que les nausées, les vomissements et les douleurs au niveau de l'estomac. Ainsi, pour stopper le mal des transports, vous pouvez mettre du jus frais de citron dans un verre d'eau, puis ajouter une cuillère à café de miel et boire avant et durant le voyage.

L'huile essentielle de citron peut, également, s'avérer efficace. Elle contient du limonène qui agit sur la motilité gastrique et aide à combattre la nausée ou le mal de transport. Vous pouvez mettre une goutte dans une cuillère à café de miel, sur un comprimé neutre ou une mie de pain, puis laisser fondre sous la langue, 3 fois par jour au cours du trajet.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.