RENSEIGNER.COM

La Bulbine natalensis pour augmenter sa testostérone et sa libido naturellement

Article publié , mis à jour . Par et .

La Bulbine (Bulbine natalensis) est une plante de la famille des Asphodelaceae, elle est réputée être un aphrodisiaque et un amplificateur de testostérone dans la médecine traditionnelle en Afrique du Sud et en Afrique australe. Dans des études scientifiques chez les rats, la Bulbine semble augmenter la testostérone mais également endommager les fonctions du foie d’une manière similaire à la prise de stéroïdes anabolisants. Le jus de feuilles est également utilisé à des fins topiques telles que les lèvres gercées et les brûlures épidermiques. L'extrait aqueux de feuilles est utilisé pour les problèmes intestinaux (diarrhées, vomissements, convulsions) et est utilisé à des fins antidiabétiques et anti-rhumatoïdes. La Bulbine s’appelle aussi ingcelwane en xhosa, rooiwortel en afrikaans et ibhucu en zulu. Noté 5.0 sur 5 avec 3 votes

La Bulbine natalensis contient en poids sec des saponines à 1,97%, des anthraquinones à 0,152%, des tanins à 0,481%, des glycosides cardiotoniques à 0,887% et des alcaloïdes à 0,2%.

Interactions avec la santé cardiaque

Selon les études chez les rats, les doses thérapeutiques de Bulbine natalensis (25 à 100 mg par kilo de poids corporel chez le rat) semblent être en mesure d'augmenter les taux de cholestérol et de triglycérides. Elle cause de légers changements dans les lipoprotéines (HDL, LDL) pour induire un état plus pro-athérogène. Les taux de cholestérol peuvent augmenter de 51,9%, 38,9% et 55,6% après 14 jours de consommation de 25, 50 et 100 mg par kilos de poids, tandis que les triglycérides augmentent respectivement de 115,8%, 82,5% et 45,6%. Des modifications des triglycérides ont été observées après un jour d'administration et ont été supposées être dues à une augmentation de la lipolyse.

Bien que le LDL n'ait pas été affecté, le cholestérol HDL a diminué de 1,73 ± 0,07 mmol/L à 0,90, 1,04 et 1,02 mmol/L dans les groupes posologiques de 25, 50 et 100 mg/kg; respectivement.

Les données préliminaires suggèrent que, tout comme un cycle de stéroïdes approprié, plus longtemps vous utilisez la Bulbine natalensis, plus votre profil lipidique devient problématique.

Interactions avec les hormones

La testostérone

Une étude a été menée sur des rats mâles, nourris avec des extraits aqueux de tiges de Bulbine natalensis, et a révélé une augmentation de la testostérone aux doses de 25, 50 et 100 mg/kg de poids corporel. Les résultats n'étaient pas liés à la dose mais suivaient une courbe en cloche; 50 mg/kg de poids corporel étant la dose la plus efficace, suivis de 25 mg/kg puis de 100 mg/kg de poids corporel.

Avec le groupe témoin initialement au-dessous de 1ng/mL de testostérone en circulation dans le sang, la dose la plus efficace de Bulbine (50 mg/kg) a augmenté à environ 3,3 ng/mL (jour 1), 4,2 ng/mL (jour 7) et 4,4 ng/mL (jour 14). Les taux de testostérone testiculaires ont suivi un schéma similaire. La meilleure posologie était donc de 50 mg/kg.

D'autres études portant sur les niveaux de testostérone note une augmentation allant jusqu'à 346% du niveau de initial de testostérone chez les rats mâles à 50 mg/kg de poids corporel. Avec 100 mg/kg le taux des gains en testostérone baissait.

La testostérone est améliorée de manière fiable chez le rat et assez puissamment, mais attention aux doses car avec des doses plus élevées (100 mg/kg) les résultats obtenus sont moins puissants qu'avec 25 mg/kg, donc moins bien que rien du tout.

Mécaniquement, la supplémentation de la dose active (25-50 mg/kg de poids corporel) est associée à une augmentation des activités des phosphatases alcalines et des acides. L'activité des enzymes phosphatases (Protéines phosphatases) est quelque peu corrélée à une augmentation de la testostérone testiculaire et sérique.

Une augmentation de la taille des testicules (2 à 2,9 fois supérieure à celle du témoin) et une augmentation de la teneur en glycogène, en protéines et en acide sialique ont été observées dans les testicules des rats.

Hormone lutéinisante

Il a été démontré que l'hormone lutéinisante (LH) est augmentée avec la Bulbine natalensis chez les rats mâles et semble être plus énergique au fil du temps. La seule étude indiquant une augmentation de la LH indique que la meilleure dose (50 mg/kg de poids corporel) augmente la LH à 2ng/mL (avec un contrôle d'environ 0,6ng/mL) au jour 1, mais à 7ng/mL au jour 14.

L'hormone lutéinisante ne semble pas être influencée chez les femelles rats.

Hormone de stimulation des follicules

L'hormone folliculo-stimulante (FSH) est également augmentée chez les rats mâles après la consommation de Bulbine natalensis et, comme celle de l'hormone lutéinisante, elle semble être plus efficace sur une période de temps plus longue mais avec moins de variance dans le temps. Des augmentations de 7 ± 0,2 ng/ml à 11,2 ± 0,08 ng/ml ont été observées avec 50 mg/kg de poids corporel.

La FSH ne semble pas être modifiée chez les femelles rats.

Progestérone

Des augmentations de la progestérone ont été observées avec 25 mg/kg (+ 31%) et 50 mg/kg (+ 70%). Une diminution de 41% est observée avec 100 mg / kg de poids corporel Bulbine natalensis.

La progestérone ne semble pas être influencée chez les femelles rats.

Prolactine

Des doses de 25, 50 et 100 mg/kg de poids corporel chez le rat ne semblent pas influencer de manière significative les concentrations de prolactine dans le sérum des mâles et femmelles.

Œstrogènes

Les niveaux d'œstrogènes semblent être diminués chez les rats mâles après la supplémentation en Bulbine natalensis, diminuant à 79,7% du témoin à 25 mg/kg, 65,1% du témoin à 50 mg/kg et 76,7% du témoin à 100 mg / kg de poids corporel.

Les niveaux d'œstrogène ne semblent pas être modifiés chez les femelles rats.

Interactions avec les organes

Effets de la Bulbine sur le Foie

Une étude de toxicologie chez le rat a montré que l'ingestion de 25, 50 et 100 mg par kilos de poids corporel par voie orale pouvait modifier les enzymes hépatiques et induire des modifications histologiques connues pour être néfastes sur le foie. Les effets indésirables sur les enzymes hépatiques et donc le foie ont augmenté en fonction de la dose et au fil du temps.

Effets de la Bulbine sur les Reins

Après ingestion de 25, 50 et 100 mg / kg de poids chez des rats en bonne santé, l'examen histologique des tubules rénaux (proximaux et convolutés) a révélé des distorsions dans l'architecture pouvant indiquer des effets toxiques sue les reins.

Organes sexuels et fertilité

Après supplémentation quotidienne de 25 à 100 mg/kg de Bulbine pendant 14 jours, la taille des testicules des rats ont augmenté et ont presque triplées de volume en 14 jours à 50mg par kilos de poids corporel. Une autre étude notant une augmentation de la taille des testicules avec les mêmes doses a montré que la taille de l'épididyme, de la vésicule séminale et de la prostate n'augmentait pas.

La Bulbine est également capable d'augmenter la teneur en glycogène testiculaire (plutôt que de manière aiguë au fil du temps) ainsi que la teneur en acide sialique, en protéines et en cholestérol (toutes avec des augmentations significatives au jour 1, donc aiguë).

À des doses orales de 25 à 50mg/kg de poids corporel, la Bulbine natalensis semble exercer des effets aphrodisiaques pouvant être des effets secondaires de l'augmentation des niveaux de testostérone. Ces effets aphrodisiaques, administrés à une dose de 25 à 50mg/kg de poids corporel, sont plus efficaces que le Viagra à raison de 50 mg/kg de poids corporel.

Étonnamment, la motilité, la viscosité, le nombre et la morphologie des spermatozoïdes ne sont pas affectés à toutes les doses testées de Bulbina Natalensis. D'autres fonctions liées à la sexualité et la testostérone tels que l'augmentation des tumescences pénienne (érections nocturnes) et une réduction de la période réfractaire entre les éjaculations, sont également notées avec une supplémentation en Bulbine natalensis.

Il est important de noter que la Bulbine n'a donné aucun résultat bénéfique chez les femelles.

Sécurité et toxicologie

La Bulbine natalensis ne semble pas altérer les globules rouges (un test toxicologique standard) chez les rats en bonne santé, bien qu'il puisse modifier la quantité de globules blancs.

Les doses de 25, 50 et 100mg/kg de poids corporel de plus de 14 jours peut augmenter le nombre de globules blancs respectivement de 41,9%, 26,1% et 38,5%. Les taux de neutrophiles, d'éosinophiles, de basophiles et de lymphocytes diminuaient alors que les monocytes et les plaquettes augmentaient.

La Bulbine natalensis semble avoir un effet néfaste sur le foie et les reins à des doses utilisées pour augmenter la testostérone. La prostate et les organes sexuels masculins ne semblent pas être affectés de manière négative.

Étude de la Bulbine chez l'homme

Une étude préliminaire chez l'homme, financée par des marchands en suppléments alimentaires de musculation, démontre qu'en ingérant 325mg de Bulbine natalensis deux fois par jour (650 mg au total, séparés par 6 heures) pendant 28 jours ont noté une légère augmentation des phosphatases alcalines (PAL) de 2% alors qu'en comparaison le placebo a diminué de 2,4%. Cette étude peut être jugée comme cliniquement non pertinente car peu poussée et orientée.

Un groupe de recherche d'Afrique du Sud semble avoir démontré des effets toxiques non létaux à répétition chez un rat. L'unique étude humaine, de ce groupe de recherche, sur la bulbine (soutenue financièrement par un producteur de bulbine) a démontré une augmentation des phosphatases alcalines à un degré cliniquement élevé.

Les changements histopathologiques (étude microscopique des tissus) observés chez le rat n'ont pas été suffisamment réalisés chez l'homme. Alors que 650 mg de bulbine ne semble pas très dommageable selon les preuves préliminaires, un effet toxique ne peut pas être exclu.

Svp, notez l'article
5.0 3
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.