RENSEIGNER.COM

Se soigne avec la guimauve officinale (Althaea officinalis)

Article publié , mis à jour . Par .

La Guimauve qui est une plante vivace. Elle est, communément, appelée l'athée, la guimauve officinale, la guimauve sauvage ou encore la mauve blanche. La guimauve est une plante de la famille des Malvacées. Elle a pour nom scientifique, Althaea officinalis. Elle croît spontanément sur les terres humides, dans les prairies, les fossés, les marais salants, le long des cours d'eau, les zones côtières et jusqu'à 300 mètres d'altitude. Les fleurs s'épanouissent de juin à septembre.

De couleur blanche, la racine est pivotante, charnue et longue. D'une hauteur d'environ un mètre 50 centimètres, la tige est robuste, dressée et peu ramifiée. D'un gris vert, les feuilles sont épaisses, duveteuses, alternes, lobées, dentées et pétiolées. Constituées de 5 pétales de couleur blanc rosé, les fleurs sont groupées en bouquet à l'aisselle des feuilles supérieures et au sommet des rameaux.

Avec une saveur douce et légèrement sucrée, la racine est caractérisée une faible odeur. La racine est, couramment, utilisée en phytothérapie, mais les fleurs et les feuilles sont également employées. La racine est épluchée, puis découpée en morceaux avant d'être séchée. La cueillette des feuilles s'étend du mois de septembre au mois de novembre, et celle des fleurs ente le mois de juin et de septembre.

Propriétés médicinales de la guimauve

Elle possède de vertus vulnéraires (qui facilitent la cicatrisation des plaies), béchiques (qui calment la toux) et pectorales (qui adoucissent les voies respiratoires). C'est une plante émolliente qui contribue à l'amollissement, à l'assouplissement et au relâchement des tissus organiques enflammés ou des zones inflammatoires. Elle est caractérisée par des actions anti-inflammatoires qui permettent de soulager les inflammations. Par le biais de ses activités hémostatiques, elle permet de stopper les petites hémorragies. Elle facilite l'évacuation des selles grâce à ses propriétés laxatives.

La plante soulage les douleurs, les ulcères, la peau rougie par le soleil, les inflammations de la peau, la gorge très irritée et facilite le mûrissement des furoncles. Elle calme les toux sèches, les inflammations de la gencive, les inflammations des voies respiratoires, l'inflammation des muqueuses en présence des bronchites, des laryngites, des trachéites, des rhumes, l'amygdalite et des angines. Elle permet de traiter, efficacement, certains troubles digestifs légers, les aphtes de la bouche, les inflammations de la bouche, les infections urinaires, les abcès dentaires, les dermatoses et l'acné.

Préparations médicinales de la guimauve

En usage interne, pour une infusion, on peut utiliser une cuillère à soupe pour une tasse d'eau, à raison de 3 à 4 tasses par jour. Pour une décoction, l'on peut avoir recours aux racines dans une proportion de 10 à 30 g par litre d'eau, à raison de trois tasses par jour. Le sirop est concocté avec 20 g des racines, un quart de litre d'eau et 100 g de sucre, à raison de plusieurs cuillerées par jour.

Pour une utilisation externe, une décoction faite avec 25 à 40 g des feuilles ou des racines par litre d'eau, est utilisée sous forme de lotions, d'injections et de lavements. Pour une utilisation sous forme de lotions ou de compresses, l'on a recours à une décoction d'une cuillère à soupe de racine pour une tasse d'eau. Avec un effet calmant lors de la poussée dentaire, la racine de guimauve séchée, peut être donnée à mâcher aux jeunes enfants pour favoriser la dentition et pour soulager la poussée dentaire.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.