RENSEIGNER.COM

Se soigner avec le lierre terrestre (Glechoma hederacea)

Article publié , mis à jour . Par .

Le lierre terrestre est une plante herbacée vivace. Il est désigné par bien d’autres noms usuels, le glécome hédéracé, la couronne de terre, la couronne de Saint-Jean, la rondelette, la drienne ou encore la terrette. Il appartient à la famille botanique des Lamiacées. Le nom scientifique de cette plante est Glechoma hederacea. Elle croît le long des haies et des murs, dans les prés, les forêts alluviales clairsemées, les fossés humides, les pelouses humides et ombragés, en lisière de bois et dans les hauteurs jusqu’à 1 600 mètres d’altitude. La floraison débute au cours du mois de mars et perdure jusqu'au mois de juin.

Les racines sont fibreuses, grêles et de couleur blanchâtre. Les tiges carrées sont couchées au sol, rampantes (stolons) au niveau de la base, avec des rameaux dressés, d’une hauteur de 20 à 30 cm. En forme de cœur, les feuilles sont opposées par paire, longuement pétiolées, légèrement duveteuses, bordées de dents arrondies. La face supérieure est d’un vert foncé, la face inférieure qui porte des glandes d’huiles essentielles, est plus claire. Groupées à l’aisselle des feuilles supérieures au nombre de 2, 3, 4 ou 5, les fleurs sont d’un beau violet-bleu ou de couleur rose. Les fruits globuleux bruns, lisses et de forme ovoïde, sont des tétrakènes.

Avec une agréable saveur aromatique, le lierre terrestre exhale une odeur balsamique agréable. Le froissement de la plante dégage une odeur mentholée. Il est fait usage des feuilles, du suc et de la plante entière. La récolte intervient au moment de la floraison. Pour un usage ultérieur, la plante est séchée et conservée dans un récipient hermétiquement fermé, à l’abri du contact de l’air.

Propriétés médicinales du lierre terrestre

Le lierre terrestre est une plante béchique qui calme la toux et les irritations du pharynx. Il possède, également, des vertus expectorantes qui facilitent l’expulsion des sécrétions bronchiques et pharyngées, avec des activités pectorales qui fortifient les poumons avec des effets bénéfiques au niveau des voies respiratoires. Il déploie des actions antiseptiques qui empêchent le développement des microbes.

Il facilite la cicatrisation des plaies et la guérison des blessures et des contusions, grâce à ses propriétés vulnéraires. Le lierre terrestre affiche des vertus anti-inflammatoires (qui combattent les inflammations), résolutives (qui combattent les engorgements et font disparaître les inflammations sans écoulement de pus) et diurétiques (qui augmentent la sécrétion urinaire).

La plante est efficace contre les affections des voies respiratoires telles que l’asthme, la bronchite, la grippe, le rhume et la dilation chronique des bronches. Elle intervient dans le traitement de la sinusite, de l’emphysème pulmonaire, des infections urinaires (la cystite), des calculs rénaux, des leucorrhées, des toux grasses et quinteuses. Elle permet de soigner les ulcères, les abcès, les ecchymoses, les articulations douloureuses et les rhumatismes. Elle est bénéfique aux peaux à acné ou à eczéma.

Préparations médicinales du lierre terrestre

Pour un usage interne, une infusion à base des sommités fleuries dans une proportion de 25 à 50 g par litre d’eau, est faite en vue d’absorber 3 à 4 tasses entre les repas. On peut avoir recours à une décoction des sommités fleuries dans une proportion de 15 à 30 g par litre d’eau, à raison de 2 tasses par jour.

Pour un usage externe et pour une utilisation sous forme de lotions ou d’injections, il convient d’utiliser 25 à 50 g des feuilles et de sommités fleuries par litre d’eau. Les feuilles fraîches sont utilisées sous forme de cataplasme pour résorber les furoncles et les abcès.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.