RENSEIGNER.COM

Se soigner avec le Marrube blanc (Marrubium vulgare)

Article publié , mis à jour . Par .

Le marrube est une plante herbacée vivace. On lui prête également bien d’autres noms communs, le marrube blanc, le marrube vulgaire, le marrube commun, le marrochemin, l’herbe vierge, le marrube des champs, le marrube officinal ou encore le grand bonhomme. Il appartient à la famille botanique de Lamiacées. Marrubium vulgare est le terme scientifique sous lequel le marrube est désigné. La plante croît spontanément aux abords des chemins, sur les sols calcaires, dans les prairies chaudes et sèches, parmi les prés secs, les terrains vagues, les décombres et dans les lieux incultes. La période de floraison débute durant le mois de mai et perdure jusqu’au mois de septembre.

Garnies de plusieurs fibres, les racines sont épineuses, ligneuses et de couleur blanchâtre. Les tiges quadrangulaires, pouvant atteindre 40 à 80 cm de hauteur, sont dures, épaisses, simples ou peu rameuses, droites ou légèrement couchées à la base, couvertes d’un duvet blanchâtre. De couleur grisâtre, les feuilles sont de forme ovale-arrondie; elles sont duveteuses, opposées deux à deux à chaque nœud, pétiolées, aiguës, crénelées, crépues et ridées. La couleur de la face supérieure est d’un vert jaunâtre, celle de la face inférieure des feuilles est d’un vert blanchâtre. Les petites fleurs de couleur blanche, de 12 à 15 mm de long, sont disposées en verticilles denses et globuleux à l’aisselle des feuilles supérieures. Les fruits sont constitués de quatre petits akènes lisses et glabres.

Le marrube dégage une odeur forte, qui évoque celle du thym. Il est caractérisé par une saveur âcre et amère. Il est fait usage des sommités fleuries et des feuilles. Les sommités fleuries sont récoltées en début de floraison. La collecte des feuilles intervient avant que les fleurs ne s’épanouissent.

Propriétés médicinales du marrube blanc

Le marrube est une plante tonicardiaque qui stimule le fonctionnement du cœur, augmente la tonicité du muscle cardiaque. Il améliore le confort respiratoire en facilitant la fluidification des sécrétions bronchiques et leur évacuation, avec par ailleurs, des propriétés expectorantes qui facilitent l’expectoration ou liquéfient les sécrétions induites par la bronchite. Aussi, il possède des vertus mucolytiques (qui modifient les sécrétions bronchiques) et antitussives (qui calment la toux et les irritations du pharynx).

Il facilite l’élimination des substances nocives de l’organisme par le biais de ses propriétés dépuratives. Il fait baisser la fièvre grâce à ses activités antipyrétiques. C’est une plante cholérétique qui accroît la sécrétion biliaire, avec des activités diurétiques qui augmentent la production de l’urine. Elle stimule l’apparition des règles et contribue à la régularisation de celles-ci grâce à ses vertus emménagogues. Ses activités antiseptiques permettent de tuer les germes et de nettoyer les plaies.

Le marrube est utilisé dans le traitement des troubles cardiaques, notamment l’arythmie cardiaque, les palpitations cardiaques, la faiblesse cardiaque et les extrasystoles. Il est efficace contre les troubles respiratoires comme les rhumes, l’asthme, la toux et les bronchites chroniques. Il s’avère utile en présence des symptômes grippaux et de la fièvre, des douleurs au niveau de la poitrine et de la gorge, des menstruations douloureuses, des maux de tête, de la sinusite, de la trachéite, des leucorrhées et des troubles du foie. On l’emploie contre les plaies, les blessures, l’eczéma, le zona et les piqûres d’insecte.

Préparations médicinales du marrube blanc

Pour un usage interne, une infusion à base de 1,5 g des sommités fleuries pour un quart de litre d’eau, est absorbée, à raison d’une tasse trois fois par jour. Le suc de la plante fraîche peut également être absorbé à raison d’une à deux cuillères à coupe, trois fois par jour.

Pour un usage externe, une décoction de 30 g de la plante pour un litre d’eau, est utilisée sous forme de compresse en vue de soigner les plaies et les ulcères. Un cataplasme des feuilles peut être utilisé contre les plaies ou les piqûres d’insecte.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.