RENSEIGNER.COM

Se soigner avec l'hièble (Sambucus ebulus)

Article publié , mis à jour . Par .

L’hièble est une plante herbacée vivace, également connue sous une panoplie de noms vernaculaires dont lèble, yèble, petit sureau, sureau en herbe, herbe à l’aveugle, et sureau yèble. L’hièble est un membre de la famille botanique des Adoxacées (autrefois dans la famille des Caprifoliacées). Il a pour nom scientifique Sambucus ebulus. Il croît le long des chemins, des fossés, des haies, des champs humides, des prairies acides, dans les décharges publiques, sur les terres calcaires ou argileuses et dans les hauteurs jusqu’à 1 400 mètres d’altitude. La plante s’épanouit au cours des mois de juin et de juillet.

De couleur blanche, la racine est longue et charnue. D'une hauteur pouvant atteindre 1,5 m, la tige est droite, robuste, sillonnée, rigide et moelleuse. Constituées de 7 à 11 folioles dentées, atténuées en pointe, les feuilles sont opposées, longues et finement cannelées. Groupées en corymbes plats à rameaux étalées, les fleurs sont blanches, jaunâtres ou un peu rosées. Disposés en grappes denses, les fruits sont des baies globuleuses noires et luisantes qui contiennent un jus vineux et des graines.

La racine est caractérisée par une saveur amère, un peu âcre. Les feuilles sont fortement odorantes. La tige exhale une odeur fétide, un parfum malodorant et nauséabond. Les fruits sont toxiques. Les parties utilisées sont la racine, les feuilles, les fleurs et les baies. La cueillette du feuillage intervient durant la période estivale. Les fleurs sont récoltées en juin et la racine, en automne.

Propriétés médicinales de l'hièble

L'hièble est une plante purgative qui accélère le transit intestinal et l'évacuation des selles. Il possède, également, des vertus sudorifiques (favorisant la transpiration et faisant baisser la température corporelle) et diurétiques (favorisant la production des urines). La plante développe des activités anti-inflammatoires qui permettent de lutter contre les inflammations. Elle est caractérisée par des activités résolutives qui permettent de combattre les engorgements et de faire disparaître une inflammation sans écoulement de pus. On lui reconnaît des propriétés cicatrisantes qui facilitent la cicatrisation des plaies et la guérison des blessures, des contusions. C'est un antitussif qui soulage la toux.

La plante est utilisée pour le traitement des inflammations liées à des troubles gastro-intestinaux, des inflammations au niveau des reins et du foie, des tumeurs inflammatoires, des pathologies infectieuses, des infections au niveau des voies urinaires. Elle s'avère utile en présence d'une bronchite et d'une toux. L'hièble sert à soigner l'hydropisie, le gonflement de ventre et les œdèmes ainsi que la constipation par atonie intestinale, la jaunisse, l'épilepsie, la polyarthrite rhumatoïde et les hémorroïdes. La plante est également efficace contre les engorgements de la rate et des intestins. Elle permet de traiter les contusions, les plaies et les entorses. Elle permet de soulager les douleurs rhumatismales.

Préparations médicinales de l'hièble

Pour un usage interne, une infusion à base de 10 à 20 g de fleurs par litre d'eau, est faite, à raison d'une ou deux tasses par jour. On administre une décoction de 50 g des écorces pour un litre d'eau, avec pour dosage 2 tasses par jour, de préférence au lever et au coucher.

Pour un usage externe, une décoction de 30 à 60 g des feuilles et de fleurs par litre d'eau, est faite en vue d'une utilisation sous forme de lotions, d'injections et de lavements. Les feuilles sont également utilisées en vue d'une application sous forme de cataplasme.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous pouvez poser une question de façon anonyme sans avoir à vous connecter.
Si vous décidez de vous connecter ultérieurement cette question vous sera attribuée automatiquement.
En posant votre question vous nous aidez à améliorer notre site.