RENSEIGNER.COM

Se soigner avec la laitue (Lactuca sativa)

Article publié , mis à jour . Par .

La laitue est une plante herbacée annuelle. Elle est, communément, appelée la laitue cultivée, la salade cultivée, l’herbe des sages ou encore l’herbe des philosophes. Elle appartient à la famille botanique des Astéracées (autrefois appelée la famille des Synanthérées). La plante a pour nom scientifique Lactuca sativa. Elle croît sur des sols fertiles légers et bien drainés, riches en humus, les sols limoneux et sablo-limoneux légers et humides. Elle peut être cultivée dans des jardins. La floraison de la plante intervient au cours de la période comprise entre les mois de juillet et de septembre.

La racine est forte, pivotante et charnue. La tige, presque cylindrique, est raide, ramifiée et longue. Réunies sur un pied court, les feuilles sont larges, tendres, moyennes, simples et alternes, avec un bord entier et une surface glabre. Elles se redressent, s'imbriquent plus ou moins au niveau de leur sommet et poussent en rosette pour former une pomme fermée, plus ou moins compacte, volumineuse ou pour constituer un ensemble de feuilles serrées formant un bouquet ouvert.

D’un vert pâle à foncé ou rougeâtre, selon les espèces, elles peuvent être plates, ondulées ou frisées. Les fleurs, de couleur jaune ou blanc-jaunâtre, sont disposées en corymbe ou réunies en capitules rapprochés. Le fruit est un akène grisâtre ou blanchâtre de 3 à 8 mm de long.

La laitue est caractérisée par une saveur amère et douce. Un latex blanc, qui contient des substances amères, sort de la tige lorsqu’elle subit une blessure. Les parties utilisées sont les tiges, les feuilles et les fruits. Les feuilles et les tiges sont récoltées lorsqu’elles sont encore fraîches. Les fruits sont cueillis lorsqu’ils ont atteint la pleine maturité.

Propriétés médicinales de la laitue

Légèrement hypnotique, la laitue favorise l’arrivée du sommeil. C’est une plante sédative et antalgique qui calme l’excitation nerveuse et la douleur. Elle déploie des activités antispasmodiques qui décontractent certains muscles douloureux et permettent d’éviter les spasmes musculaires. Aussi, elle réduit les spasmes intestinaux, tout en favorisant l’expulsion des gaz intestinaux.

Grâce à ses actions émollientes, elle exerce un effet apaisant sur les tissus, les muqueuses et la peau lorsqu’ils sont enflammés. Elle possède des vertus diurétiques qui stimulent la diurèse et favorisent l’élimination des toxines. Par le biais de son pouvoir antioxydant, elle permet de prémunir les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres et de prévenir le vieillissement prématuré. Antitussive, elle calme la toux avec des propriétés expectorantes qui favorisent l’expulsion des mucus des voies respiratoires.

La laitue trouve un intérêt contre les troubles du sommeil, notamment, les difficultés d’endormissement ou l’insomnie. Elle est efficace contre les troubles digestifs, les inflammations douloureuses des intestins, les douleurs nerveuses de l’estomac et les engorgements viscéraux. Elle permet de traiter la bronchite, les inflammations douloureuses au niveau la gorge, des yeux, du foie, des reins et de la vésicule biliaire. La laitue soulage la constipation et la toux sèche et spasmodique, tout en apaisant les furoncles et les panaris. Elle est bénéfique aux patients affectés par une rétention d’urine, des douleurs névralgiques et une paresse intestinale.

Préparations médicinales de la laitue

Pour un usage interne, il est possible d’avoir recours à une infusion de feuilles, dans une proportion de 80 g par litre d’eau, à raison d’une tasse que l’on peut sucrer selon les préférences, une vingtaine de minutes avant le coucher. Pour une décoction, l’on a recours aux feuilles, dans une proportion de 40 à 60 g par litre d’eau, à raison de 2 ou 3 tasses par jour.

En usage externe, une décoction à base de 40 à 60 g de feuilles par litre d’eau, est utilisée sous forme de lotions, d’injections et de lavements. Les feuilles cuites peuvent être utilisées sous forme de cataplasme pour apaiser les furoncles et les panaris.

Svp, notez l'article
Directeur de publication: Laurent PAGE, email:laurent@page.live, téléphone:+262 262 92 66 38, site:

Poser une question

Vous n'êtes pas connecté. Vous pouvez quand même poster une question, elle vous sera attribuée si vous décidez de vous connecter ultérieurement.